Favoriser l’accès à la formation professionnelle

L’Agefiph peut accorder des aides aux personnes bénéficiant de la RQTH et désirant se former, soit pour trouver un emploi, soit pour conserver un emploi, ou même apprendre un nouveau métier. La personne est rémunérée dans le cadre de la formation.

Si vous êtes demandeur d’emploi

Si vous êtes en recherche d’emploi, la demande de formation doit obligatoirement être validée par l’agence qui vous accompagne (ANPE, Cap Emploi ou structures équivalentes). Il doit s’agir d’une formation entrant dans un projet professionnel bien réfléchi.

Le plus souvent, les formations sont payantes. Si votre dossier est accepté, l’Agefiph peut prendre en charge une partie du coût de la formation. Le coût restant sera assumé soit par la Région, les Assedic, le conseil général, l’Etat, etc.

Formations des personnes ayant un emploi

Une aide peut être versée à votre employeur, afin que vous puissiez vous former sans perdre votre emploi et sans perte financière pour votre employeur. Cette aide vient aussi en complément d’autres aides, versées par l’Etat, le Fongecif (ou tout autre organisme collecteur de la contribution de votre employeur à la formation continue), la Région, etc.

Si cela est nécessaire, l’Agefiph peut également participer au financement d’un “tuteur”, chargé de vous épauler pendant votre période de formation.

La formation peut être adaptée

Si cela est nécessaire, et si votre projet est validé et retenu, le matériel de formation, les conditions de la formation peuvent être adaptés à vos problèmes de santé. L’organisme de formation reçoit alors, de la part de l’Agefiph, le financement nécessaire aux adaptations.

De nouvelles formations proposées par l’Agefiph et ses partenaires

Dans le cadre de ses actions en faveur du retour vers l’emploi des personnes handicapées, l’Agefiph propose depuis peu de nouvelles formations, qui sont accessibles après un bilan de vos besoins (diagnostic emploi-formation partagé), et notamment :
– des formations courtes (jusqu’à 210 heures) vraiment axées sur le retour vers l’emploi (mettre en place une recherche d’emploi – écrire un CV, des lettres de motivation, connaître les acteurs -, construction du projet professionnel, remise à niveau, validation de projet professionnel, etc.),
– des formations en entreprise préalables à l’embauche (FEPE),
– des formations collectives ou individuelles rémunérées.

Comment faire la demande ?

  • Si vous recherchez un emploi, rapprochez-vous du Cap Emploi ou de l’agence ANPE la plus proche. Vous devrez constituer le dossier de demande de formation avec un conseiller, sur place, et veiller à ce que votre projet soit bien validé. Le dossier terminé doit être adressé à l’Agefiph de votre région.
  • Si vous êtes en situation d’emploi : le dossier peut être établi par vous ou par votre employeur, et de la même façon la demande peut être déposée par vous ou votre entreprise. Vous pouvez également vous faire aider par un Cap Emploi ou une agence ANPE. Le dossier terminé doit être adressé à l’Agefiph de votre région.

Le dossier doit comporter :

  • la présentation du projet de formation, son contenu ainsi que les éventuelles adaptations nécessaires compte-tenu de votre handicap, les dates de la formation, les devis (coûts) correspondants, le budget total prévisionnel et le montant demandé à l’Agefiph
  • la copie du justificatif du statut de personne handicapée ou, pour les personnes en situation de travail, la copie de la demande de reconnaissance du handicap ;
  • si vous êtes en recherche d’emploi, la validation du projet individuel par le Cap Emploi ou l’Anpe ;
  • la copie des demandes de cofinancement ou attestations de cofinancement ;
  • un relevé d’identité bancaire (RIB) du demandeur.