Practice

Cofinancé par le Fonds Social Européen – ITI, le programme Practice d’Arcat propose un parcours d’accompagnement en faveur de l’employabilité et du retour à l’emploi et/ou à la formation des publics peu qualifiés vivant avec une maladie chronique invalidante, travailleur·euse·s du sexe ou ayant des conduites addictives et cumulant plusieurs facteurs de vulnérabilités (précarité, logement précaire, non-maitrise de la langue française, etc.).

Tout au long du projet, les chargé·e·s d’insertion professionnelle (CIP) accompagnent des groupes de personnes orientées par un réseau de structures prescriptrices partenaires (Cap emploi, CSAPA, ACT…). L’accompagnement mis en place par les CIP prend la forme d’une série d’ateliers collectifs et d’entretiens individuels visant à permettre aux personnes d’élaborer et de valider un projet professionnel.

En complément de ces temps, les personnes accompagnées bénéficieront également d’ateliers visant à acquérir les compétences de base indispensables à une insertion professionnelle durable : français, numérique, prise de parole en public, mobilité, estime et confiance en soi par le conseil en image.

Enfin, pour permettre aux personnes accompagnées de confronter leur projet professionnel à la réalité, des rencontres avec des professionnel·le·s, des visites de site, la mise en place de stages de découverte sont régulièrement organisées.

Objectifs recherchés

Le programme PRACTICE se fixe comme objectif principal d’augmenter l’employabilité et de favoriser le retour à l’emploi et/ou à la formation des francilien·ne·s peu qualifié·e·s vivant avec une maladie chronique (avec RQTH ou non) et cumulant des facteurs de vulnérabilités, des personnes travailleur·euse·s du sexe dont des personnes transgenres et des personnes ayant des conduites addictives.

Pour cela, plusieurs objectifs sont poursuivis :

  • Accompagner un public fragile et victime de discriminations dans une démarche d’insertion professionnelle (emploi et formation) et d’inscription dans le droit commun ;
  • Co-construire avec les personnes accompagnées un projet professionnel réaliste et souhaitable qui prenne en compte tant leurs aspirations que leurs limites ;
  •  Renforcer les savoirs de base indispensables à une insertion sociale et professionnelle ;

Bien souvent, il a été constaté un manque de compétences de base chez les personnes accompagnées, compétences pourtant indispensables pour trouver ou se maintenir en emploi/formation.

C’est pourquoi PRACTICE propose un accompagnement renforcé qui intègre des temps de renforcement des compétences :

  • La communication (parler français, savoir s’exprimer en public, structurer et présenter son projet) ;
  • Le numérique (connaître l’environnement informatique, maîtriser l’usage des technologies de l’information et de la communication) ;
  • La mobilité (se déplacer en autonomie et sereinement malgré les contraintes liées à la maladie, lire un itinéraire, utiliser les transports en commun) ;
  • Le conseil en image (respect des codes qui s’appliquent en emploi/formation – vêtements, maquillage, coiffure).

Ces ateliers permettent également de travailler sur l’estime et la confiance en soi, étape essentielle vers l’acquisition de compétences-clés et la préparation au retour à l’emploi/formation.

  • Renforcer les connaissances des personnes pour faire face aux discriminations auxquelles elles pourraient être confrontées dans leur parcours d’insertion.

Qu’elles soient réelles ou supposées, les discriminations liées à la maladie brident les personnes accompagnées dans leur démarche d’insertion.

Lors des temps individuels et collectifs avec les CIP, les personnes accompagnées seront sensibilisées et outillées sur la question des discriminations : qu’est-ce qu’une discrimination ? à partir de quand est-ce de la discrimination ? Comment la caractériser ? Quels sont les moyens à ma disposition pour me défendre, faire valoir mes droits ?